En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Blog - Sessions kitesurf


Sessions kitesurf

01-04 janvier 2014 au 7Palava - Gandiol  -  par Bertil

Petite sortie improvisée à la faveur de la nouvelle année : 4 jours de camping à Gandiol en face de la Langue de Barbarie (ce qu'il en reste !), au  7Palava que Fabien avait indiqué précédemment : très bon accueil, bel emplacement, prix raisonnable, bonne ambiance et tranquillité.

Christine et Sven proposent non seulement des repas succulents, mais aussi 2 (bientôt 3) khaïmas (tente maure) équipées, et une chambre double en dur. On y rencontre essentiellement des routards de passage de toute nationalité, c'est dépaysant !


Le 7Palava (on peut le prononcer dans toutes les langues : Sept Palava, Seben Palava, Sette Palava, Seven Palava...) est sur la plage un peu au Nord du phare de Gandiol. Avant l'engloutissement de la Langue de Barbarie l'an passé, il se situait au bord du fleuve, quasiment en face du campement Océan et Savane pour ceux qui l'ont connu avant sa disparition. Maintenant, c'est directement la mer qui va sur sa berge (!).


Dans l'ancien lit du fleuve, le plan d'eau est relativement turbulent avec du courant et des vaguelettes dans tous les sens selon la marée : par vent léger, je n'arrivais pas à remonter au vent car le courant était le plus fort. Il apparait par endroits des bras d'eau plate avec peu de fond entre les bancs de sable qui bougent, qui contenteront les débutants et les freestyleurs.

photo Vincent, merci !
Au loin, derrière l'ancien lit du fleuve, on voit encore les reliefs de la Langue de Barbarie : quelques troncs d'arbres bien accrochés, et le haut fond qui lève de magnifiques vagues. C'est un peu loin du bord, mais pour les surfeurs, il faut y aller : les vagues d'environ 1,5 mètre se lèvent proprement sur plus de 100 mètres, et le vent de Nord qui est parallèle applatit tout entre les lignes : le bonheur !
(mais là je n'ai pas de photo, dommage !)

Mon seul regret est que ce fut court, car il y avait du vent d'Est / Nord-Est toute la journée, vent de terre rafaleux, avec de grosses molles, pratiquement inexploitable sur cette rive. Le vent de Nord, frais et laminaire, se levait assez tard, vers 17h et même à 18h le dernier jour !
Petite sortie improvisée à la faveur de la nouvelle année : 4 jours de camping à Gandiol en face de la Langue de Barbarie (ce qu'il en reste !), au  7Palava que Fabien avait indiqué précédemment : très bon accueil, bel emplacement, prix raisonnable, bonne ambiance et tranquillité.

Christine et Sven proposent non seulement des repas succulents, mais aussi 2 (bientôt 3) khaïmas (tente maure) équipées, et une chambre double en dur. On y rencontre essentiellement des routards de passage de toute nationalité, c'est dépaysant !


Le 7Palava (on peut le prononcer dans toutes les langues : Sept Palava, Seben Palava, Sette Palava, Seven Palava...) est sur la plage un peu au Nord du phare de Gandiol. Avant l'engloutissement de la Langue de Barbarie l'an passé, il se situait au bord du fleuve, quasiment en face du campement Océan et Savane pour ceux qui l'ont connu avant sa disparition. Maintenant, c'est directement la mer qui va sur sa berge (!).


Dans l'ancien lit du fleuve, le plan d'eau est relativement turbulent avec du courant et des vaguelettes dans tous les sens selon la marée : par vent léger, je n'arrivais pas à remonter au vent car le courant était le plus fort. Il apparait par endroits des bras d'eau plate avec peu de fond entre les bancs de sable qui bougent, qui contenteront les débutants et les freestyleurs.

photo Vincent, merci !
Au loin, derrière l'ancien lit du fleuve, on voit encore les reliefs de la Langue de Barbarie : quelques troncs d'arbres bien accrochés, et le haut fond qui lève de magnifiques vagues. C'est un peu loin du bord, mais pour les surfeurs, il faut y aller : les vagues d'environ 1,5 mètre se lèvent proprement sur plus de 100 mètres, et le vent de Nord qui est parallèle applatit tout entre les lignes : le bonheur !
(mais là je n'ai pas de photo, dommage !)

Mon seul regret est que ce fut court, car il y avait du vent d'Est / Nord-Est toute la journée, vent de terre rafaleux, avec de grosses molles, pratiquement inexploitable sur cette rive. Le vent de Nord, frais et laminaire, se levait assez tard, vers 17h et même à 18h le dernier jour !

Fermer Fermer

Publié le 05/01/2014 20:30   | Tous les billets

Rubriques

Sessions kitesurf

Nouvelles des anciens

Dédicaces

Réalisation bwd - (c) Copyright DaKite 2004 - 2019 Tous droits réservés -  Propulsé par Guppy 5.02.08 GuppY est protégé par la licence libre CeCILL - Remerciements à notre hébergeur Au-Senegal.com